· 

Manon Hullot, boursière AFFDU

Après une prépa BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre ; concours agro-véto) j’ai intégré le Département de Biologie de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Lyon. Lors de mon cursus à l’ENS j’ai effectué plusieurs stages au sein de laboratoires de recherche en France (Lyon, Montpellier, Poitiers) et en Nouvelle-Zélande (Dunedin) qui m’ont permis de me former à l’écologie, l’évolution et la paléontologie. Suite à ce parcours, j’ai obtenu une bourse de thèse pour étudier l’écologie des rhinocéros actuels et fossiles à l’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM), où je suis actuellement en deuxième année de doctorat.

La bourse de l’Association Française des Femmes Diplômées des Universités (AFFDU) me permet de financer en partie une mobilité doctorale aux Etats-Unis. Lors de ce déplacement, je me rendrai dans les collections de musées américains (New-York, Gainesville et Lincoln) pour étudier des rhinocéros fossiles et des gisements emblématiques d’Amérique du Nord et collaborer avec des chercheurs de mon domaine. Sur place, je ferai des moulages dentaires, des photos et des mesures qui me permettront à mon retour d’explorer les régimes alimentaires et les stress environnementaux des spécimens considérés. L’accès à ce matériel me permettra d’inclure dans ma thèse des spécimens peu ou pas représentés dans le registre fossile européen, afin de mieux comprendre l’évolution globale des rhinocéros. La bourse de l’AFFDU me permet de financer mon ESTA, l’achat de matériel pour réaliser des moulages dentaires des fossiles étudiés, une partie du logement sur place ainsi qu’un vol interne.